carnet

carnet

3 avr. 2018

Décryptage psy. Jamais sans mon doudou?

doudou




Doit-on rougir d’avoir (encore) à notre âge un doudou.  Non, et pour cause, il nous fait le plus grand bien. Carnet de filles a demandé à Christine Toth psychologue de décrypter  cette tendance qui touche autant les célibataires que les it girls en couple.



Quelle est sa fonction ?

Il nous  rassure, il  sert à  pallier un manque occasionnel. Mais il y a  aussi un détail pratique auquel on ne pense pas toujours, il induit un mieux être physique quand nous le tenons pelotonné sur le côté. Les hommes ont peu de doudou, certes, mais ils prennent leur coussin qu’ils calent confortablement entre les cuisses. A chacun sa mascotte.

Pourquoi lui  est- on si attaché?

Cela répond à un élan pulsionnel, une façon inconsciente d'apprivoiser, d'apaiser nos émotions, de rechercher un équilibre. Il diffère du doudou de notre enfance, qui lui  nous permettait de ne pas couper le cordon entre notre mère, son amour et nous.

En conclusion, aucune raison que votre chéri soit jaloux de ce  petit doudou  que vous serrez dans vos bras.... à moins qu'il ne
 craigne de perdre sa place ...dans votre vie. 
ourson givenchy
C'est vrai que je suis beau gosse


   


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire